Apple et U2, un cadeau empoisonné?

Ça fait déjà quelques semaines que le nouveau IPhone est sorti et un des points culminants de ce lancement fut le « cadeau » de Apple à ses usagers, le nouvel album de U2 gratuit sur leurs appareils, quelque temps avant la sortie officiel de l’album des géants de la musique pop/rock.

En rétrospective, est-ce que c’était un bon move de faire cela? Deux géants qui s’unissent, ça ne peut donner que du bon, non?

Pas vraiment… Même si ça peut paraître généreux d’offrir un album à ses millions d’utilisateurs (un deal qui aurait coûté plusieurs millions de dollars à Apple), pour moi c’est aussi excitant que de recevoir le même chandail que ses soeurs à Noël!

Le problème est que les segments d’usagers de ces deux « marques » n’étant pas identiques, une telle association peut donner une bonne visibilité, mais un impact négatif s’en fera inévitablement ressentir. En fait, l’impact négatif de cette offre semblait pas mal évidente: d’un côté les usagers d’Apple qui n’aiment pas U2 vont déplorer le fait de s’être fait installer sur leurs appareils un album qu’ils n’aiment pas…

… et de l’autre côté les fans de U2 qui n’ont pas de produit Apple vont être déçu de ne pas pouvoir avoir l’album en exclusivité.

Bono s’est d’ailleurs publiquement excusé cette semaine de cette manoeuvre maladroite.

Si j’était responsable du marketing chez un concurrent, tel que LG ou Samsung, je tenterais probablement de recycler le concept d’une façon plus efficace. Je garderais la notion du « cadeau » mais j’offrirais une sélection d’albums aux styles variés. Pour une fraction du montant investi par Apple pour avoir U2, il y a probablement moyen de s’offrir de 5 à 10 albums de groupes un peu moins connus (sans être des nonames) et qui pourront plaire à

Je ne suis d’ailleurs aucunement surpris d’apprendre que le nouveau slogan de Android soit: Be Together. Not The Same.

Android Together Not The Same