6 qualités d’un bon gestionnaire de médias sociaux

Je commence aujourd’hui un nouvel emploi en tant que gestionnaire de communauté. Dans le passé, la gestion des médias sociaux ne représentait qu’une partie de mes tâches et je suis heureux de pouvoir enfin m’y consacrer entièrement. Ma recherche d’emploi m’a amené à réfléchir sur les qualités d’un bon community manager

Crédit Photo: Martin Terber (Flickr)
Crédit Photo: Martin Terber (Flickr)

1 – Créativité

Cette qualité me semble être la plus évidente. Il faut être créatif à plusieurs niveaux, autant celui de la stratégie que du contenu.

2 – Curiosité

Celle-çi va de pair avec la créativité selon moi. Il faut définitivement avoir une grande ouverture envers ce qui ce fait autour de soi. Il faut évidemment être particulièrement curieux pour ce qui est en lien avec le ou les domaines des entreprises que nous représentons sur les médias sociaux.

3 – Capacité d’adaptation

Les médias sociaux changent et évoluent sans cesse. Il faut absolument être à l’aise et même excité par le changement. Si vous êtes de ceux qui grince des dents à chaque mise-à-jour d’un logiciel ou d’une application, il faudra changer d’attitude pour être heureux dans ce travail.

4 – Esprit Stratégique

Le meilleur des contenus ne sera pas efficace si il n’est pas rédigé avec une certaine stratégie en tête. Il faut se fixer des objectifs clairs et mettre en place des moyens pour les atteindre.

5 – Versatilité

Nos compétences hors médias sociaux sont tout aussi importantes que celles qui sont directement liées au médias sociaux. J’ai acquis une très bonne expérience en coordination marketing avant de me diriger vers la gestion de communauté et ces compétences pourront définitivement être utiles à ce nouveau rôle. Plusieurs entreprises que j’ai rencontré recherchais des spécialistes en médias sociaux et semblaient oublier ou ne pas réaliser à quel point un tel poste est lié à l’ensemble de la stratégie marketing. En ce sens, un généraliste sera beaucoup performant, pouvant facilement réaliser des tâches « hors-médias sociaux » dans différentes situations.

6 – Sociabilité

En-ligne et hors ligne, on doit avoir une certaine facilité avec les gens. Je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’être un extrême extraverti (je suis moi-même introverti de nature) mais le rôle de gestionnaire de communauté repose la capacité de tisser des liens avec sa clientèle, son public.

Il s’agit bien entendu d’un avis très embryonnaire car, tel que mentionné au début de cet article, je commence officiellement mes fonctions aujourd’hui même! Je vous invite d’ailleurs à me suivre sur Linkedin.