Amazon Prime Day: Leçons marketing en commerce électronique

Le 15 juillet dernier avait lieu la première journée de soldes Prime Day sur le site Amazon. Une vaste campagne marketing appuyait cette initiative qui devait être plus importante que la journée du vendredi fou (Black Friday). Quelques leçons marketing sont à tirer de la première édition de cette journée de rabais sur le web.

Amazon Prime Day

Une révolution de l’intérieur

Amazon Prime est un service d’abonnement d’Amazon qui offre plusieurs avantages à ses membres tels que du contenu numérique exclusif, des prix plus avantageux, un service de livraison rapide. La campagne du Prime Day avait visiblement comme objectif de recruter de nouveaux membres et le marketing était définitivement orientée envers les non-membres.

Amazon aurait peut-être eu avantage à utiliser une stratégie inverse, c’est à dire pousser le marketing uniquement envers ses membres actuels, les encourageant à partager l’offre à leurs réseaux (par exemple en offrant un rabais supplémentaire avec le partage). Il est important que les membres se sentent privilégiés, surtout dans une journée de soldes comme le Prime Day, ils doivent être au centre de l’action.

Vendre la peau de l’ours

Les publicités entourant l’événement faisaient ouvertement référence à une journée qui serait plus importante que le Black Friday. Le problème est qu’il n’appartient pas à une compagnie de définir le succès de sa campagne promotionnelle. Si la journée est effectivement plus importante que le Black Friday ou le Boxing Day, ce sera le consommateur qui la déclarera ainsi,

Faire une telle affirmation avant même l’événement amènera inévitablement le consommateur à faire des comparaisons et on risque beaucoup plus de se planter que si on avait laisser les clients faire leurs propres conclusions.